Harware au service du Mastering

S’il est couramment admis que les traitements de correction tonale (EQ) sont désormais de qualité équivalente en software (logiciel) et hardware (machines électroniques), le débat reste entier s’agissant des processeurs de traitement de la dynamique. Les puristes, dont nous faisons partie, estiment que même si les plugs ins logiciel atteignent aujourd’hui des niveaux d’émulation impressionnant des compresseurs hardwares, il n’en reste pas moins des copies infidèles. En effet, les non linéarités du traitement de la dynamique de compresseurs électroniques sont difficilement reproductibles notamment en terme de contenu harmonique fonction de l’amplitude et des transitoires du signal.

C’est avec la satisfaction de posséder des machines rares que nous confirmons cette réalité à chaque mastering. Chaque compresseur à sa couleur sonore, ses caractéristiques propres de détection de la dynamique, ses imperfections. C’est précisément cette palette d’outils faisant la même chose mais tous un petit peu différemment dont nous faisons bénéficier nos clients. Nous disposons des logiciels classiques de mastering comme la plupart des studios, mais revendiquons un équipement exceptionnel en terme de machine hardware. Ceci nous permet de répondre au mieux aux besoins de chaque style de musique. Par exemple, le compresseur de bus Vertigo Sound VSC 2 est devenu pour nous incontournable lorsqu’il s’agit de faire un master d’électro. Tandis que nous serions bien en peine d’atteindre la qualité de nos masters de jazz sans l’adoucissement « magique » des harmoniques du Chandler Limited TG1.

La meilleure façon de vous convaincre de la performance de notre approche reste notre proposition de faire systématiquement gracieusement le mastering d’un titre de votre projet dans le cadre de votre sélection de studio de mastering.